Blondes autour du monde
Famille Craplet de Nanterre à Singapour, en camping-car entre 2009 et 2010


Menu

» Accueil
» Qui suis-je ?
» Itinéraire prévu
» Itinéraire réel
» Livre d'or
Grèce
Bali
Dessins
L'Asie, c'est fini
Angkor
Laos
Thaïlande
Singapour Malaisie
Inde
Dubai
Photos HQ
Photos HQ 2
Iran
Turquie
Bulgarie
De Budapest à la Mer Noire
Budapest
De Villiers à Budapest


Rubriques

English version
Itineraire prevu
Livre de Bord
Membres participants


La liste

(by Alie)

 

Un cahier de marbre avec un palais de brouillon.
Un air de sable de fin avec une plage conditionnée.
Une cuiller à vent avec un moulin à soupe.

 

Une mamie ronchon avec un papi gâteau.
Un chameau de trait avec un cheval de Touareg.
Un général de cheminée avec un ramoneur d'artillerie.



Publié le 8/04/2010 à 05:58, dans Livre de Bord,
Mots clefs :
Lien

Bilan provisoire

(by Vince)

 

Dans le voyage ce qui compte, c'est le départ. On ne s'éloigne jamais, lorsqu'on voyage, soit on est nomade, soit on revient.
Tous ceux qu'attachent encore à leur lieu d'origine, famille, amis, maison ou autres biens, n'entament en partant qu'un inéluctable retour dont seules la durée et l'intensité dépendent de leur degré d'attachement. Le voyageur nomade, lui, a tout abandonné. Il n'est nulle part chez lui, n'a pas plus d'amis à Rio qu'à Paris. Le voyage est sa vie.
Reste enfin le fugitif, qui voyage en négatif. N'importe quoi plutôt que ce qu'il fuit. Je le rangerai dans la première catégorie. Une fois son deuil fini, lui aussi entamera son retour.


Je trouve tout à coup un peu vaine et absurde cette idée de trier les voyageurs. Mais c'est pour dire qu'en ce qui nous concerne, une fois dissipée l'illusion initiale de liberté nomade, le voyage est devenu moins enivrant, plus conscient.
C'est pour cela, prémonition, que nous avions décidé de ne pas rentrer en camping-car. Rouler vers l'Ouest c'était revenir. Mais il était naïf de croire que ce n'était que ça.
Je crois que l'on a basculé en début d'année, en Thaïlande. Soit à peu près l'exacte mi-temps de notre périple. Scientifique, on ne se refait pas. Nous avons alors réalisé brutalement, après une semaine de gestation intellectuelle un peu déprimante, que c'était le retour.


Le deviner trop tôt eut gâché l'illusion nomade mais le comprendre ensuite nous permit d'en prendre notre parti. Le voyage a changé. Plus tourné vers l'avenir. Emmagasiner plutôt que de se débarrasser. Se souvenir plutôt que d'effacer.
Notre toilette terminée, nous pouvions remettre nos vêtements.



Publié le 8/04/2010 à 05:53, dans Livre de Bord,
Mots clefs :
Lien

Poésie

( By Alie)

blank_page

 

 Pour Papa

Je cuisine

Tu poireaux

Il rape

Nous cuisons

Vous amenez

Ils îles flottantes

 

Pour Maman

Je ménage

Tu savon

Il lessive

Nous astiquons

Vous nettoyez

Ils cire d'abeille

Pour Noé

Je bronze

Tu sable

Il baigne

Nous nageons

Vous collez

Ils chateau de sable

 

Pour Clara

Je danse

Tu diadème

Il valse

Nous servons

Vous banquet

Ils robe de bal

 

 



Publié le 7/04/2010 à 04:00, dans Livre de Bord, Lovina Beach
Mots clefs :
Lien

Histoire amoureuse

(by Noémie)

Il était une fois une princesse. Elle vivait dans un château merveilleux. Il y avait un prince dans la forêt qui chassait des loups. Il vit un château. Il était tellement beau, presque comme un cygne, qu’il s’approcha un petit peu. Il vit à la fenêtre du château des princesses. Il alla tout près du château et toqua à la porte. Quelqu’un ouvrit. C’était une princesse, la plus petite des princesses. Elle s’appelait Heroïnafanus, et le prince, lui, s’appelait Herioafanus.

Il tomba amoureux et les autres princesses n’avaient pas vu qu’Heroïnafanus tomba amoureuse du prince elle aussi. La sorcière, qui depuis son palais, regardait l’amour du prince et de la princesse, envoya ses ours capturer le prince. Les ours attrapèrent le prince. La princesse vit à la fenêtre son prince emporté. Alors elle appela le roi pour faire la guerre. Les ours étaient dans l’armée de la sorcière, les loups dans l’armée des gentils. Et donc les loups se battirent contre les ours. La princesse se transforma en lionne.

Le prince entendait la bataille et regarda par la fenêtre. « Oui c’est la guerre » dit-il dans sa tête. Il y avait une échelle juste à côté du jardinier. La princesse prit l’échelle et monta jusqu’au prince. Elle prit la clé et délivra le prince. Alors ils descendirent tous les deux à l’échelle et firent  la guerre ensemble. Les loups et les ours ne se comprenaient pas car la sorcière leur avait donné un maléfice pour qu’ils ne se comprennent plus.

Mais la guerre se finit et tous les animaux vinrent  dans l’armée des gentils. Les petits ours vinrent aussi dans l’équipe des gentils. La fille et le prince s’épousèrent et on fit la fête dans tout le royaume. Le château de la sorcière se cassa et la sorcière s’enfuit.



Publié le 7/04/2010 à 03:56, dans Livre de Bord, Lovina Beach
Mots clefs :
Lien

Le trésor de la forêt

(By Clara et Violette)

Hier, on a vu beaucoup de choses pendant la balade. D'abord on a trouvé du cacao. Au début, la cabosse est verte, puis elle devient violette (comme ma copine) et enfin elle est jaune. Et là, on peut la manger. On la coupe en deux et à l'intérieur c'est tout blanc et visqueux.

Mais c'est très bon !  



Publié le 3/04/2010 à 11:59, dans Livre de Bord, Munduk
Mots clefs :
Lien

<- Page précédente | Page suivante ->